melns

27 octobre 2007

Actualité de Melns, fin 2007- Pré-projet de résidence artistique proposé au conseil régional de Metz.

Premier document, lettre de demande adressée au Président du Conseil Régional de Lorraine.

IMGP0828 IMGP0850 (2) IMGP0848 (3)

Melns; artiste-peintre

13, rue loucheur

54590 Hussigny-Godbrange

L'attention de Monsieur Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional de Lorraine,

place Gabriel Hocquard

BP 81004

57036 Metz cedex1

Président,

"Accueillir un artiste "en résidence", c'est lui donner du temps et des moyens pour mener à bien un travail de création. C'est aussi et surtout permettre à un public, le plus large possible, de découvrir de l'intérieur un univers artistique."

La lisibilité de la démarche artistique :

Le but à atteindre à travers l'action artistique du peintre est inscrit dans l'histoire qu'il décide d'inventer : le peintre est dans l'instant poétique du lieu.

Comment Melns choisit-il le point de vue de l'action ?

Comment marque-t-il cet endroit de son choix photographique ?

Le but à réinventer toujours à travers son action, est notre regard face à son travail, notre façon ou non de l'accepter.

Pris dans le choix d'une résidence artistique, il offre sa compétence d'artiste, ses capacités à définir un cadre et il se sert de ce cadre comme d'un évènement particulier dans son parcours. Il définit les objectifs : la mise en scène de son art, l'instant photographique, l'instant du dessin, l'instant de l'aquarelle. La résidence artistique demande un espace, il trouve cet espace et les correspondances architecturales prennent des couleurs sous sa plume de peintre. Il interprète le lieu. Son travail est aussi dans l'instinct de cet espace, son histoire : répondre à la question de pourquoi cet espace fût abandonné pendant des années aide à apprécier la renaissance de l'espace.

Melns affiche sa singularité en terme de constance pour sa passion car il n'a jamais renoncé à devenir un peintre estimé pour sa capacité à créer de nouveaux travaux, son inventivité d'espaces dans lesquels les spectateurs peuvent se retrouver grâce à la lisibilité de sa démarche.

"Le programme d'une résidence artistique s'articule autour d'une création et s'accompagne d'un projet pédagogique qui ouvre aux spectateurs les portes de la pratique artistique avec la possibilité de rencontrer l'artiste lors d'une exposition, de préparer des classes à découvrir un lieu qu'ils côtoient par proximité."

Pour quel public ?

Premier axe :

L'évidence du projet a permis de s'apercevoir de la proximité de lycée, écoles et collèges secondaires, à proximité des remparts de Vauban, à Longwy-Haut.

L'artiste Melns, s'est aperçu que le travail effectué pour rendre propre le lieu des remparts de Longwy, ne serait pas ignoré par l'ensemble de la jeunesse si son parcours de découverte du lieu était proposée à l'étude, par les professeurs d'Art plastique et par des instituteurs, à leurs élèves. En effet, le parcours proposé par le peintre à travers l'architecture de Vauban prend en compte les différents cadres :plan général, plan rapproché, l'idée de la profondeur de champ est aussi exploitée dans les aquarelles.

Le projet pédagogique de Melns

nécessite une programmation d'actions autour de la mise en valeur de la renaissance du site. Pour que cette mise en valeur trouve une résonnance dans le milieu éducatif, le pré-projet explique la nécessaire participation des responsables culturels du site qui peuvent apporter toutes les précisions possibles autour de la décision à concourir pour le patrimoine mondial par exemple ou celle d'ouvrir le site à des manifestations culturelles comme "citadelles de feux". De même, les nécessaires autorisations pour la visite des lieux par des élèves devraient être faites.

Le peintre Melns et Vauban, les remparts de Longwy est une des thématiques de la résidence artistique, une autre lecture du projet propose la mise à disposition de l'Artiste pour l'explication de son travail à des groupes de classes qui pourraient venir des écoles d'alentours et auxquelles une proposition de travail sur la découverte d'un peintre serait étudiée par les jeunes au préalable et dans la préparation de la rencontre...

Deuxième axe :

A partir des aquarelles réalisées des lieux des remparts :

Le travail de mise en juxtaposition : photographie/aquarelle est une première piste du projet, plusieurs concrétisations sont possibles, des panneaux-plaques à l'endroit même de l'instant du choix du cadre apporteraient aux passants la vision du peintre mais d'autres sortes de publications sont également possibles : format carte postale et même la publication du travail du peintre sous la forme d'un livret, racontant tout le cheminement artistique. Dans ce cas d'aide à la diffusion, le public visé est bien entendu plus vaste que celui des écoles, des lycées puisque la peinture s'adresse à tous.

Le petit-plus : un lieu historique ouvert !

L'idée est également de vouloir apporter son travail au bénéfice de la confrontation avec d'autres artistes, une réunion de nombreuses formes d'Art, comme la réunion d'artistes dans les remparts redéfinis comme espaces à reconquérir, est une idée qui mêle nouveauté et terre des possibles. Pourquoi ne pas inventer ce lieu en acceptant la première résidence artistique, permettant à d'autres de se joindre à l'initiative. Imaginer une journée manifestant les qualités d'une ville à inviter des artistes : peintres, danseurs, chorégraphes, acteurs, écrivains, funambules,... et ceux-ci témoignant leurs créations à l'intérieur du lieu historique ouvert. Ce dernier point est en adéquation avec la formule de la résidence puisqu'il s'agit de permettre la confrontation avec des artistes pratiquant d'autres disciplines ou issus d'horizons différentes.

L'enrichissement d'une démarche artistique par la confrontation :

Grâce à Internet, des contacts avec des peintres d'horizons différents et des musiciens sont désormais possibles, l'informatique permet cette approche d'autres univers. Même si un carnet d'adresses se construit, l'idée qu'il est possible de valider ses rencontres fictives par de vraies manifestations autour d'une thématique donne l'envie de poursuivre ses rêves de réalisation et de les voir se concrétiser. Pour cela, il faut quitter la seule expérimentation et donner le corps à l'idée en travaillant à sa construction. C'est pour cette raison qu'un projet doit se discuter et c'est aussi dans la confrontation orale d'un groupe de personnes que l'acte surgit. Paroles, d'accord mais agir oui ! Paroles pour organiser, agir pour le public.

La conception du projet s'organise donc autour de :

  • l'information pour prendre en compte les réalités locales
  • la définition des objectifs qui motivent l'action
  • la prise des premiers contacts pour mettre en oeuvre le partenariat

TROIS Note d'intention de l'Artiste :

IMGP0854 IMGP0855 Lala

Mon travail s'est toujours fait dans une certaine volonté de bien faire, de réussir-bien que je ne suis jamais satisfait- ce que j'entreprends. J'ai commencé à peindre comme un autodidacte solitaire, persuadé que c'était ma vie, mon destin. J'ai construit mon espace de peintre autour de l'idée de la passion de la peinture. Une idée qu'il était vital pour moi de peindre ou plutôt peindre une poétique de la vie dans chaque occasion de peinture.

Ce que j'appelle l'occasion de peinture est ce moment qui vous est donné d'explorer les couleurs, la palette. Ce qui est aussi l'occasion de peinture, c'est se faire une construction mentale d'un projet. Lors de l'été 2007, j'ai re-découvert un lieu que j'avais arpenté sous toutes ses coutures, les remparts de Longwy. Je fus surpris de découvrir que le lieu pouvait resurgir et quitter les habits de l'abandon qui l'habillaient depuis si longtemps. Ma surprise fût le lieu d'un désir, celui d'encadrer la résurrection des remparts en les photographiant tout d'abord puis je me servirai de ses photos pour mettre en aquarelle, l'architecture de Vauban. Je commençais ce travail avec l'été, saison propice à une bonne lumière, je profitais de mes clichés jusqu'aux moindres détails, me reportant sur eux lors de l'élaboration du dessin. Je dessine au crayon de papier les contours principaux de l'esquisse puis je choisis mes couleurs, mes dégradés.

Réunir :

L'enjeu artistique est dans la mise en place de la possible correspondance entre la naissance du cadre et sa mise en valeur. Correspondance qui demande la synergie avec d'autres professions dans l'interprétation de l'espace observé et la construction du projet.

Cet espace ouvert des remparts de Vauban entame grâce à cette renaissance une nouvelle ère dédiée à la culture et à la création artistique. Lieu de mémoire puisque endroit préservé de l'Histoire, il appartient au patrimoine de la France mais il est aussi le lieu de la possible naissance artistique. En tant que peintre, artiste, je porte en moi la capacité de reviviscence en revisitant son architecture. Le peintre vient puis le chorégraphe, il est suivi par la danseuse qui à son tour entraîne sa troupe à son pas...Une chaîne de possibilités s'inscrit dans un paysage, elle se fait par ce premier pas de créateur qui veut réunir.

Respecter :

Ce territoire est une source d'inspiration et ce projet porte en son organisation l'offre d'une contemplation artistique. L'artiste en voulant préserver un lieu grâce à son aquarelle offre sa poésie de peintre au public, il lui murmure le lieu avec ses couleurs, il lui dit à travers son langage pictural une autre façon de regarder. Apprendre à voir, prendre le temps de mesurer, de comprendre un lieu, c'est le début du respect du travail accompli, c'est expliquer la mise en valeur du lieu, c'est rechercher son histoire pour créer son avenir.

QUATRE Note de soutien du lieu de résidence :

Lors de la définition de ce projet, il est apparu urgent de contacter des responsables culturels. Un premier contact avec la chargée de mission "Vauban" de la mairie de Longwy, Mélanie L'Hénoret, a permis la présentation sommaire du principal objectif du projet qui est la réalisation de peintures puis sa mise en valeur pour le public. A l'heure actuelle, il n'y a pas d'engagement en terme d'accompagnement du lieu de résidence. Nous espérons que l'avis favorable du conseil régional permettra de donner au projet le socle à partir duquel viendront se greffer toutes les volontés accompagnatrices pour faire avancer la réalisation du défi.

CINQ Pré-budget :

Le coût estimé de la résidence est à étudier avec les partenaires.

Les objectifs sont nombreux :

analyser le projet artistique et le traduire en budget prévisionnel,

mettre en place les outils de gestion et de suivi budgétaire pour chaque étape de production,

réussir le suivi budgétaire, le bilan et le rendu des comptes,

De la démarche artistique à la réalité économique :

Toutes ses étapes demandent une évaluation du chiffrage du projet artistique qui peut être produite par un responsable de la comptabilité. Pour être un outil efficace de pilotage, le budget de production suppose d'analyser le projet artistique et les moyens à mettre en oeuvre.

Dans un premier temps, le projet reposant sur le travail de l'artiste-peintre suppose sa rénumération pendant la durée du projet. Celle-ci peut s'établir sur une période de six mois, de janvier 2008 à juin 2008. Une première approche de l'entreprise suppose la mise en oeuvre des différents cadres : jusqu'à vingt plans différents peuvent être faits. De la photographie à l'aquarelle, les productions de l'artiste sont les instruments de la mise en valeur de l'espace : les remparts de Vauban.

Dans un deuxième temps, les moyens à mettre en oeuvre pour la présentation au public font appel à des contraintes techniques et financières inhérentes à sa diffusion. La possibilité de panneaux-plaques, à la manière d'Auvers-sur-Oise, sur l'endroit du choix du cadre est à envisager et semble être la manière la plus juste pour créer le parcours du peintre dans la rencontre de l'architecture et du paysage.

Le troisième axe s'il est retenu, demande d'autres moyens, humains puisqu'il s'agit de créer une équipe de personnes travaillant à la mise en place de l'exposition de peintures et l'évènement de réunion d'artistes autour de l'idée de la création artistique à partir d'un lieu historique : une rencontre européenne est une piste à explorer pour rendre le projet intéressant au niveau de la résidence artistique.

Une rénumération de l'artiste-peintre, les dépenses constitutives quant à sa mise en oeuvre et les recettes pouvant en résulter peuvent être estimées par vos soins et avec les mécanismes et techniques comptables. Nous serions incapables d'entrer dans des prévisions de cet ordre pour la raison que ce côté des choses, nous renvoie à notre ignorance de la valeur que vous accordez aux actions proposées si notre volonté nous conduisait au contraire à tenter d'évaluer l'offre proposée. La tentative d'évaluation met en valeur un coût financier qui ne possède pas dans l'immédiat une capacité de recettes. Les recettes peuvent être tirées de la vente de cartes postales reproduites d'après les aquarelles et les recettes peuvent être aussi prises lors du troisième axe du projet si une entrée au site lors de la rencontre culturelle avec les artistes est demandée au public. Il est difficile de se faire une idée juste de la probabilité de la réussite de l'exposition mais nous pouvons croire qu'une bonne organisation permettra de gérer efficacement les différentes phases de production.

IMGP0832

Melns est un artiste engagé de façon permanente en faveur de son art : la peinture. Je suis sa compagne et je porte en moi les mots de cette création artistique.

Notre demande de résidence artistique s'explique dans un pré-projet enrichi par une idée précise de l'évènement artistique à explorer, et, par deux volontés individuelles et différentes de réussir à mettre en place tous les acteurs pour la construction et la diffusion de cette création.

Le soutien apporté par votre Présidence à l'émergence de la création, grâce à la naissance, la reconnaissance de ses résidences artistiques, permettrait à notre projet de s'inscrire dans une réalité locale. C'est notre premier objectif : la réalisation d'une action culturelle dépend du terrain, qu'il faut prendre en compte pour créer des conditions favorables à la réalisation du projet. En définissant notre objectif, nous avons compris les buts que nous voulions atteindre à travers notre action culturelle. Enfants de Longwy, nous sommes vivants de sa mémoire, celle de l'usine mais celle aussi plus ancienne de l'architecte Vauban en ses remparts. Lors de cet été, nous nous sommes arrêtés devant la renaissance des lieux, les "Remparts de Vauban" que la décision à concourir au Patrimoine de l'Onu a réussi à mettre en valeur grâce à un nettoyage et débroussaillage du lieu.

Notre projet commence avec l'idée toute simple de la rencontre d'un Artiste et d'un lieu. Pour ce projet, Melns a réalisé des clichés des remparts de Vauban, à Longwy, qui vont lui servir de base à un travail de reproduction. Aquarelliste en ce lieu, il travaille la lumière du paysage par petites touches et réussit à garder la trace des ombres sur les murs, ombres des arbres, l'oeil du peintre. Melns aime que son travail puisse être vu et l'espoir de voir se concrétiser un jour ses nombreux projets, constitue un horizon pour cet artiste entièrement dédié à son Art, la peinture.

Nous vous demandons d'être les partenaires favorisant le lien entre le travail du peintre et le public, accompagnant une expérience artistique particulière. En nous apportant un soutien personnalisé, la diffusion de l'oeuvre en sera facilitée car trois possibilités concrètes existent lors de la recherche constante du développement et la diversification du public. Cette nouvelle forme de rencontres entre la population et l'artiste peut s'inscrire soit lors d'une exposition, soit lors de la construction de "panneaux-plaques" à l'endroit de la photographie et de la reproduction du lieu mais elle peut également être, dans une troisième possibilité, consacrée à la jeunesse en permettant à celle-ci d'être le public de ce travail. Il est souhaitable alors de définir les compétences visées pour les élèves, développement de la créativité et de la sensibilité à l'oeuvre artistique.Le montant de l'aide dépend du choix de réalisation de ses trois axes.

- L'aide à la création permettrait au peintre de prétendre à une rénumération pour réussir à poursuivre ce projet commencé mentalement et picturalement cet été.

- L'aide à la diffusion serait effectuée avec des moyens techniques qu'il reste à convenir et décider.

IMGP0827 IMGP0848 (2) IMGP0842

DEUX. Note détaillant le pré-projet de résidence :

Posté par petit taf à 15:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]


06 février 2007

melns and me...

zoomerCAX711QN

Posté par petit taf à 14:16 - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 janvier 2007

IMGP0489

Posté par petit taf à 10:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Prélude

IMGP0480

Posté par petit taf à 10:12 - Commentaires [1] - Permalien [#]

les ciels de Melns

IMGP0497Sources d'inspiration, Melns aime prendre les ciels en photographies. Il dit des ciels un spectacle offert par la nature, chaque jour ou chaque instant différent, il remarque les teintes des ciels, il distingue des roses, des mauves, des bleus, il recherche des mots pour raconter ses ciels. Alors, plus tard, je découvre ses photos...Nous en parlons, il possède une poésie particulière dans sa conquête de couleurs.

Je suis conquise par les ciels de melns.

IMGP0484

IMGP0471 IMGP0485

Posté par petit taf à 10:10 - Commentaires [1] - Permalien [#]


24 janvier 2007

melns

led_zeppelin_live_3701149

Posté par petit taf à 17:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 décembre 2006

Toiles disparues...

977850971977852009977854871

979748957

979753739

Posté par petit taf à 09:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Toiles disparues...

977850971977852009977854871979748957979753739

Je croyais ne plus revoir ces tableaux, parce qu'ils ont effectivement quittés notre décor. Et puis je les ai retrouvés en photo sur internet mais je ne me souviens plus du comment...

Posté par petit taf à 09:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 septembre 2006

Quand les toiles naissent...

Selon Melns, les tableaux qui suivent, ne sont pas achevés. Il me dit qu'il doit les reprendre, et il m' explique son insatisfaction.

Posté par petit taf à 09:36 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06_03_11_18_20 06_03_18_14_151

06_03_12_10_502 06_03_12_11_05106_03_18_14_28

Posté par petit taf à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]